dimanche 5 mai 2013

Les carpes sont de sortie ✿ Koïnobori 鯉幟 Deuxième partie

Il y a un an, je me suis rendue au Jardin d'Acclimatation de Paris lors de l'événement "Le Jardin Japonais" le jour où l'on Fête les enfants au Japon, plus précisément les "garçons".




Nous voila aujourd'hui le 5 mai 2013, un an après!
Poursuivons la visite du Jardin et allons enfin retrouver les Koïnobori, ces carpes joyeuses qui au gré du vent s'agitent et flottent dans le ciel!



Le temps est maussade mais le soleil a déjà brillé un peu dans l'après-midi... Quant aux carpes, elles ont l'habitude de braver les difficultés!
Alors le vent, la pluie et le froid ne les arrête pas!




"Selon une légende chinoise, les carpes du fleuve jaune, après avoir remonté le fleuve, s'envoleraient vers le ciel en se transformant en dragons. Cette légende serait à l'origine des koïnobori, qui représentent plus généralement la force et la persévérance des carpes qui remontent à contre-courant les rivières et cascades". wikipedia



La Chanson de la Carpe au vent こいのぼり



Une chanson chantée par les enfants japonais lors de cette Fête ✿ kodomo no hi 子供の日 ✿ 童謡歌手 飯島幸枝さんが歌う 子供の日の歌 こいのぼり (全三曲) La deuxième sur la vidéo 2'32 

こいのぼり

屋根より高い鯉幟
大きな真鯉はお父さん
小さな緋鯉は子供たち
面白そうに泳いでる

Yane yori takai koi-nobori
Ōki na magoi wa o-tō-san
Chiisa na higoi wa kodomo-tachi
Omoshirosō ni oyoideru

Les carpes sont au-dessus du toit.
La plus grosse carpe est le père,
Les carpes plus petites sont les enfants,
Elles aiment nager dans le ciel.


























Des spectacles ont eu lieu un peu partout 


   ✿ Des contes et des danses



   ✿ Des chants et de la musique


Un superbe défilé de mode de Okinawa


Orchestré par cette femme sublime!













Le paon en reprenant son envol
a laissé sur son passage
un chemin de fleurs!




C'est leur fête!
La Fête des enfants
protégeons-les!



Et la petite fille songeuse se demande encore si le paon qu'elle avait vu laisser à son passage un chemin fleuri, n'était pas une carpe ayant pris son envol sous forme de dragon... 



Au Printemps
les places se font chères
dans les branchages




LA PLUIE

La pluie fine 
rend les couleurs plus vives 
je me demande où sont passés les gens...
Dans ce jardin, 
on ne voit pas passer le temps...


Ouvrons donc le parapluie et poursuivons le chemin...








Ah quelle merveille
ces toutes jeunes feuilles
ruisselantes!


Découragé 
l'arbre baisse ses branches
comme les humains


LES RONDS

Les gouttes de pluie
sur le bassin
font des ronds
à la surface de l'eau
et se propagent 


Les canards à l'abri
se demandent si la pluie
reste ou bien s'en va...


Tout le monde prend le chemin de la sortie et moi aussi, ravie d'avoir passé une si jolie journée, vu et écouté tant de choses agréables et rencontré des gens qui se sont trouvés sans le savoir si près d'une culture qu'ils découvrent alors. Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde! Les passionnés et habitués du Japon sont là aussi!

Juste avant de fermer ce billet, j'ai une pensée toute particulière aujourd'hui pour les enfants de Fukushima et des alentours. J'espère qu'ils sont en train de fêter avec leurs familles cette fête en leur honneur.

J'aimerais tant que les "DRAGONS" viennent à leur secours pour les protéger!
Pensez-vous que cela puisse arriver?

Nous avons vécu,
les enfants sont l'avenir,
sont eux qui restent!

Je pense aux mamans japonaises qui manifestent régulièrement devant le Bureau du Premier Ministre japonais pour demander l'arrêt des Centrales Nucléaires et que d'une seule voix crient 
子供を守れ!
Kodomo o mamore!
Protéger les enfants 
原発いらない!
Genpatsu iranai!
Pas besoin de centrales nucléaires!


Je suis une inconditionnelle de musique japonaise et j'aime particulièrement les chants pour enfants.

Les Carpes flottant au vent 鯉幟




鯉のぼり
 Koïnobori 

一、
甍の波と雲の波、
Iraka no nami to kumo no nami,
重なる波の中空を、
Kasanaru nami no chūkū o,
橘かをる朝風に、
Tachibana Kaworu Asakaze ni,
高く泳ぐや、鯉のぼり。
Takaku oyogu ya, koïnobori.

二、
開ける廣き其の口に、
Akeru hiroki sono kuchi ni,
舟をも呑まんさま見えて、
Fune o mo noman sama miete,
ゆたかに振るふ尾鰭には、
Yutaka ni furu fu ohire ni wa,
物に動ぜぬ姿あり。
Mono ni dōzenu sugata ari.

三、
百瀬の瀧を登りなば、
Momose no taki o noborinaba,
忽ち龍になりぬべき、
Tachimachi ryū ni narinubeki,
わが身に似よや男子と、
Wagami ni niyo ya danshi to,
空に躍るや、鯉のぼり。
Sora ni odoru ya, koïnobori.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.