mardi 8 janvier 2013

Où vas-tu Japon?

Le quatrième rassemblement franco-japonais solidaire d'un Japon sans nucléaire approche! Il aura lieu comme d'habitude Place de la Bastille à Paris avec よそものネット Yosomononet et Sortir du Nucléaire Paris le samedi 12 janvier 2013 à 14 heures.


Je vous y invite chaleureusement pour prêter main forte au mouvement de la "Révolution des Hortensias" et vous tenir au courant sur la situation du Japon concernant son orientation énergétique à la suite des dernières élections de décembre dernier.

Aux dernières nouvelles, ”le retour au pouvoir des conservateurs après les élections du mois dernier va certainement relancer la filière nucléaire dans le pays. Le nouveau Premier ministre Shinzo Abe a en effet annoncé son intention de réactiver la plupart des centrales mises à l’arrêt depuis la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Il compte par ailleurs construire plusieurs réacteurs de nouvelle génération." Selon la source France 24 et autres médias.

BBC News Inside silent Fukushima ghost town

L'indifférence humaine face aux victimes de cette catastrophe est renversante et incompréhensible!

"Pour les festivités du Nouvel An, les familles des anciens villages interdits dans la zone d'exclusion autour de la centrale de Fukushima ont été autorisées à rentrer exceptionnellement dormir chez elles pendant plusieurs jours. Mais près de deux ans après le séisme et le tsunami qui ont fait près de 20 000 morts au Japon, peu d'habitants de ces villages hautement contaminés se sentent le coeur d'y séjourner." Reportage de Lily Eclimont du Journal Arte.


Au Japon, Shinzo Abe envisage de réécrire l'histoire impériale ...
Modifier l'article 9 du Chapitre II "Renonciation à la Guerre" de la Constitution Japonaise ... Poursuivre dans la filière Nucléaire...

Nous sommes nombreux à nous poser la question de l'Artiste 281 Antinuke...


Pensez-vous que les Japonais souhaiteront finalement devenir citoyens russes?

C'est le clin d'œil qui m'a été suggéré aujourd'hui ...
Mais connaissant l'attachement que les japonais ont pour leur pays, cela me semble improbable.

À FUKUSHIMA 

Les dosimètres
Pendant autour du cou
Même quand les enfants
Jouent à chat avec moi
Dans le parc verdoyant.

4 commentaires:

  1. Malheureusement j'habite trop loin de Paris, sinon je serais à vos côtés, mais je vais commander le livre de taro Aizu.
    La vidéo des habitants qui reviennent chez eux est très émouvante ...

    Les objets à la même place
    qu'on ne peut serrer dans la main
    La vie figée sur place
    en paysage de glace
    Cette chose sans corps
    qui étreint le coeur
    Les fantômes errants
    qui s'invitent à table

    Mais les cerisiers en fleurs...

    Chère Okazan
    mes chaleureuses pensées



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais vous êtes à nos côtés Yanis!
      Merci beaucoup pour l'espoir présent
      dans les fleurs de cerisier!

      Qui es-tu donc
      invisible ennemi?
      La désolation!

      Pourquoi les poètes et les peintres peuvent-ils voir et comprendre et pas les politiques?
      Ne sommes nous donc pas tous humains?
      La poésie est au coeur de la Vie,
      pourquoi l'ignorer?

      ♫♪♫ "L'important c'est la rose, l'important..."

      L'important, c'est la Vie l'important,
      C'est la Vie l'important
      C'est la Vie crois-moi!

      Merci pour votre humanité Yanis❤

      Supprimer
  2. L'annonce de la poursuite du nucléaire est une seconde catastrophe. J'imagine l'angoisse de ces pauvres gens à l'idée de retourner chez eux - ou de ne jamais pouvoir y retourner. Comment les enfants victimes vont-ils grandir ? Quelles seront les conséquences sur la descendance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré les voix qui s’élèvent pour justifier la poursuite de cette filière qui dérape, nous persistons à croire qu'il est possible de l'abandonner!

      Nos amis japonais "anti-nucléaire" n'arrêtent pas de le crier:

      Fleur d'ajisai
      genpatsu iranai -
      saikado hantai!

      "Nous n'avons pas besoin de centrales nucléaires"!

      Il y a des questions qui restent sans réponse...
      Il y a des cris, des larmes, des souffrances et inquiétudes que l'on rend invisibles par le silence!
      Alors, en parler, reste le seul moyen de les rendre visibles!

      Mais cela ne suffit pas!
      Les victimes ont besoin d'être reconnues et écoutées! Elles existent! Elles ne sont pas des fantômes!
      Elles ont besoin de se reconstruire!

      C'est ce Japon là que je veux retrouver, autrement je ne le reconnais plus!

      Danièle, il y a des logiques opposées...
      Il y a des erreurs pas assumées...
      Des erreurs pas réparées...
      Des erreurs répétées...

      Vous avez raison, une seconde catastrophe s'annonce.

      Merci à vous Danièle qui cultivez l'esprit Haïku ❤

      Supprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.