lundi 21 janvier 2013

Blanche est la Nature

La neige est tombée en abondance dans la région parisienne et dans mon département de Seine-et-Marne ce dimanche. C'est inhabituel!

Plume, la petite chatte qui m'a adopté, m'a emmenée à travers les champs, la route et les fermes abandonnées...


C'est encore une partie de notre territoire qui fait place aux marchands qui ne restent pas toujours...

Que deviendra la faune et flore locales?
  • Les renards
  • Les biches
  • Les chevreuils
  • Les lapins
  • Les sangliers
  • Les oiseaux
  • Les insectes 
Plus jamais nous verrons et entendrons le bruit du tracteur labourant la terre...
Plus jamais nous verrons le vert luisant des épis de blé et la tête des chevreuils qui sautillant parmi le blé mûr, nous surprenaient au passage!

Le fermier est parti et la ferme est à l'abandon.
La Francilienne s'élargit et dévore la terre, condamnant les arbres sur son passage.

La ville avance et la campagne est en péril.
Alors, parfois dans les villes, on crée des jardins ouvriers où les nostalgiques des vrais légumes que l'on fait pousser au gré des saisons se donnent bonne conscience...
C'est un peu comme les fermes pédagogiques...
Bien sûr qu'elles sont importantes! Autrement, nous enfants seront condamnés à croire que le poulet n'existe que préparé, prêt à cuire et acheté dans les supermarchés!
Combien d'enfants auraient-ils déjà vu une poule avec ses petits autour d'elle?

L'homme aussi est en péril!
Nos habitudes alimentaires changent et priorité est donnée à l'argument du manque de temps... Alors, le tout prêt, livré, devient incontournable!

Eh, oh! On se réveille?
Nous sommes tous pris au piège!

Il est peut-être encore temps de faire marche en arrière!
En tout cas, je le souhaite! Moi la première!


Parmi ce désastre, sur la petite "route de la ferme" passage presque privé où les enfants roulaient à vélo et les grands faisaient du jogging sans craindre les dangers de la circulation, tout à côté du grand noyer...


Toute sorte de déchets ont échoué indélicatement déposés par une société de consommation qui préfère ignorer le tri et la déchetterie locale.


Le respect du bien publique et commun, est-il encore une valeur?

LA VIEILLE FERME ABANDONNÉE 



La neige tombée, embellit tout ces tas de déchets abandonnés...
Que deviendront à nouveau gênants dès que la neige aura fondu.

La neige cependant, caresse les toits de la ferme autrefois abri et certainement témoins d'histoires humaines heureuses et malheureuses.

Parmi tous ces déchets, un objet a particulièrement attiré mon regard et fait reculer de quelques années ...

C'est sur cette photo que je vais vous laisser à présent vous souhaitant de prendre le temps de regarder autour de vous!

Ça fait du bien, croyez-moi.


ABANDON 

Où est-elle la maman?
Où est-il l'enfant?
Leurs rires
J'entends
Au sortir du bain!
海子

4 commentaires:

  1. Ce sont là des inquiétudes familières, partagées.

    De mon côté, quand je montre la nature, le sauvage, c'est très relatif, l'envers du décor c'est cela, la main de l'homme est omniprésente dans notre environnement, avec ses cultures, ses déchets, ses désertifications et ses installations touristiques douteuses.

    La réalité c'est ce moindre espoir, que l'on voit ridiculement petit à travers une vitre de voiture ou de train, que l'on peut passer à coter sans même le voir, c'est pourtant tout un monde et c'est là où j'aime me cacher...

    dans le végétal,
    entre les pavés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ZipaNature,

      C'est bien grâce à des personnes comme toi, que nous pouvons encore nous rendre compte de la préciosité présente autour de nous.

      Cette biodiversité que bon gré mal gré, persiste à se frayer un chemin avec tant de mal.

      Sais-tu que pendant ma sortie sous la neige j'ai pensé à ton "Ange de Nuit" aussi blanc qu'elle? Ceux qui ne le connaissent pas, pourront le voir dans ce lien: http://zipanatura.fr/petit-ange-de-nuit/

      Merci beaucoup pour ton conseil:
      "Prenez la clé des champs!"

      Je pense que nous sommes quelques uns à le faire et beaucoup d'autres
      à en avoir envie... Maintenant, il faut juste se faire aider de la NATURE, qui elle connaît comment faire...
      Puisque nous ne faisons que
      des bêtises (✿ ◠ ‿ ◠)

      Le Printemps se prépare et il nous réserve bien de surprises!
      Merci beaucoup d'être venu te poser par ici❤

      Chez Zipa Nature ✿C'est dans notre nature✿
      Sa carte de visite explique tout! http://zipanatura.fr/a-propos/

      Bonnes rencontres naturellement ✿

      Supprimer
  2. Bonsoir Okasan,

    Quand j'ai l'occasion, je recherche les lieux abandonnés et les maisons désaffectées. C'est triste, mais une grande émotion m'envahie à la pensée que des familles ont vécu là. Des objets familiers sont figés dans le grand silence et l'indifférence.
    Aujourd'hui la société moderne se mord les doigts d'oublier la Vie. Mais il faut encore et toujours croire à l'inventivité de l'homme.

    Maison désaffectée -
    la vie n'entre plus
    que par les fenêtres

    Douce Amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Yanis,

      merci beaucoup pour tant de choses dites en si peu de mots.

      Pourquoi donc la tristesse, la nostalgie devant une maison en ruines et abandonnée? C'est le souvenir de la Vie qui vous émeut!

      Si l'on ferme les yeux on peut imaginer la Vie, les cris et rires d'enfants, l'odeur de la soupe sur le feu, le chant matinal du coq...
      Le son du clocher...
      En plein Paris l'autre soir, je l'ai entendue la cloche rue Sainte Geneviève!

      Tout n'est pas perdu Yanis, vous le dites si bien, il faut juste que de temps en temps on se pose les bonnes questions et que pour cela on prenne le temps!

      Votre Haïku est magnifique!
      La Vie qui rentre par les fenêtres ❤

      J'aimerais bien que cette ferme redevienne un lieu de VIE dans ma commune.

      Supprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.