jeudi 11 octobre 2012

Ensemble dans la rue: France / Japon



紫陽花革命
"LA RÉVOLUTION DES HORTENSIAS"


D'une seule voix
une fleur pour le dire -
Non au nucléaire!
 ✿ 海子✿

Dans deux jours, nous aurons l'occasion de nous exprimer en compagnie de japonais habitant en France, que nous ne voulons pas du nucléaire sur Terre!
Cela vous semble improbable?

Nos consciences se sont réveillées d'avantage, face aux ravages provoqués par le Tsunami de mars 2011 au Japon, provocant des dégâts sur la Centrale Nucléaire de Fukushima Daiichi [ 福島第一原子力発電所 ].  Ainsi les êtres vivants et les hommes qui en font partie, se sont vus du jour au lendemain, confrontés à de gros problèmes auxquels ils n'avaient pas pensé!

Petit à petit, les japonais ont pris la parole et depuis, ne cessent de le dire en manifestant, qu'ils veulent l'arrêt des centrales nucléaires.
Ce mouvement populaire est appelé, "La Révolution des Hortensias" 紫陽花革命  

La fleur d'hortensia se présente comme une boule fleurie, composée de beaucoup d'autres petites fleurs, unies, formant ainsi un bouquet magnifique!
Cette fleur estivale, a été choisie par les japonais, comme étant un symbole d'unité dans cette lute commune: la défense de la VIE contre une force que l'homme ne maîtrise pas jusqu'au bout: le NUCLÉAIRE.



La problématique de l'industrie nucléaire est complexe et mondiale. Ce lieu n'a pas la prétention de la traiter. Vous n'aurez pas de mal à trouver les sources que vous y conduisent dans des ouvrages et sites dédiés.


Connaissez-vous l'histoire du pot de terre contre le pot de fer?

Je vous dis que j'aimerais que le peuple japonais se fasse écouter de son gouvernement et je les exhorte à ne pas baisser les bras, concernant leur demande de l'arrêt de l'énergie d'origine nucléaire dans leur pays, jusqu'à ce qu'ils soient entendus!

Alors, en France, nous sortirons dans la rue pour porter leur voix en dehors de leur pays, en signe de solidarité! 




Comme eux, nous n'oublions pas Fukushima et ses habitants.
Nous n'oublions pas leurs enfants.
Nous n'oublions pas leur peine!

Nous souhaitons qu'ils ne soient, plus jamais confrontés à une catastrophe pareille!
Que cela n'arrive  nulle part sur Terre!

Croyez-vous que ce vœu pourra être exaucé?


Personnellement, je le crois!
Alors, allons y samedi, là, ou n'importe où sur Terre, où des voix s’élèvent en écho, qui arrivera jusqu'au Japon, à fin que nos amis japonais ne se sentent pas tout seuls dans leur gros problème, qui n'est pas seulement le leur.

原発いらない!
GENPATSU IRANAI!
再稼動反対!
SAIKADO HANTAI!
NON AU NUCLÉAIRE!

Fleur d'ajisai
genpatsu iranai -
saikado hantai!
✿ 海子✿

Alain de Halleux , chimiste du nucléaire et cinéaste, qui nous parle de l'industrie du nucléaire et des conditions de travail des "invisibles " en France.
Prenez place confortablement et écoutez-le.
Le Japon lui est familier.
Un grand merci pour son action.
Nucléaire une caricature ... 

CHER JAPON
Le texte qui suit, a été réfuté avec virulence par certaines personnes qui l'ont trouvé inexact. Qu'ils ne s’en inquiètent pas!

L'écoutant, chacun garde la capacité de faire sa propre analyse y adhérer ou pas, complète ou partiellement. Ce texte a le mérite de faire réfléchir.

Hier, il était disponible sur YouTube, mais pas pour longtemps,
avec une très belle suite d'images.

Aujourd'hui il réapparaît avec une image fixe.
Cela n'a pas d'importance.
C'est le texte qui compte.





Le texte original en anglais sous-titré en français.

5 commentaires:

  1. Avec ma petite arme,

    De mon village fleuri
    mon cri solidaire
    Non au nuclaire !

    Je le publie samedi en solidarité

    Amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ♥ ENSEMBLE pour le JAPON ♥
      VENEZ AVEC DES HORTENSIAS!

      La pluie et le vent
      tous les deux à mes côtés -
      la Vie en marche!
      - Haïku - ✿ 海子✿

      Merci Yanis!

      J'espère que le soleil aura envie de se joindre à nous aujourd'hui :)

      Dans ce lien, le programme prévu à la "BASTILLE d'IODE"
      http://yosomononet.blog.fc2.com/

      Supprimer
  2. Je joins volontiers ma voix. Le monde frémit à l'idée des conséquences de cette catastrophe et de ce qui pourrait encore advenir.

    "Fukushima, un an après" :


    Fukushima
    les moins fortunés
    bloqués sur place


    nouvelle école
    l'enfant de Fukushima
    pestiféré


    terrain de sport
    entassés par centaines
    les sacs radioactifs


    échantillons
    les écoles font la queue
    pour tester la nourriture


    après la pluie
    dans les gouttières
    cinq cents fois la dose


    terrasse empoisonnée
    le toboggan de l'enfant
    à l'intérieur


    rêves brisés
    les yeux de la jeune femme
    sans éclat


    remplacer la terre
    à quand la contamination
    de la lune ?


    examen médical
    la fillette sautille
    d'un pied sur l'autre


    la femme
    depuis Fukushima
    sa voix d'homme


    les enfants
    les petits-enfants partis
    reconstruire pour qui ?


    croire en l'avenir
    la neige
    sur leur angoisse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ♥♥♥
      C'est très beau Danièle!
      C'est pourtant loin
      et si proche,
      que l'on se croit
      habiter ensemble!
      ♥♥♥

      Comment pourrons-nous laisser
      sous le silence ce drame
      qui n'est pas fini?
      Tant de vies en sursis,
      tant de temps perdu ...
      Tant d'erreurs commises!
      Les mères continuent
      inquiètes ...
      Elles savent, car elles aiment
      et protègent...

      Hier à la "Bastille d'Iode" à Paris,
      je l'ai ressenti très fort
      au contact de nos amis japonais...
      Non, tout n'est pas fini, ça continue
      mais on veut nous le faire oublier!
      Et si c'était nous?

      Dès que j'aurai un moment, je posterai mes photos et quelques mots sur le rassemblement d'hier.

      Merci du fond du coeur de votre présence solidaire avec le peuple de ce pays, où vous venez de vivre une expérience riche, qui vous permet de comprendre l'importance de préserver la VIE avant tout. Ce peuple a tant de choses à nous apprendre, qu'il faut que l'on le soutienne, que l'on lui dise que nous aimons leur art de vivre,
      leur culture et leur pays.
      Leur gouvernement doit les écouter!

      Des étoiles brillent dans mon regard ...
      Pensez-vous que c'est parce qu'il fait nuit?
      Je vous embrasse.


      Supprimer
    2. Chère Okasan,
      Non, il ne faut pas taire les graves conséquences de cette catastrophe même s'il est nécessaire de continuer d'avancer et parce qu'il faut avancer. Le monde et l'humanité courent à leur perte en bien des points du globe, NOUS NE VOULONS PLUS SUBIR.
      Amitiés

      Supprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.