samedi 5 mai 2012

Les carpes sont de sortie ✿ Koïnobori 鯉幟 Première partie

Le 5 mai au Japon, est la fête des enfants et jour férié.

Elle célèbre les enfants, et particulièrement les garçons, et est entourée de nombreux rites et symboles.
C'est le "kodomo no hi" 子供の日  aussi appelé " tango no sekku "  端午の節句
Les familles ayant des garçons, montent un " koïnobori " 鯉幟 ou bannière à carpes, dans leur jardin, fenêtre ou balcon, ou exposent des poupées appelées "gogatsu ningyō" dans une pièce de la maison.
Les poupées sont habituellement placées sur une estrade à trois niveaux.
On y expose une armure complète de samouraï, un " taïko " ou gros tambour et divers accessoires nécessaires pour conduire et remporter les batailles d'autrefois.On dit que les garçons doivent faire face et surmonter les difficultés de la vie avec le même esprit combatif.

Les enfants peuvent porter un casque " kabuto " sur la tête, en papier plié.


J'ai appris récemment que les parents, offrent un "kabuto" à la naissance de leur fils. C'est un joli cadeau pour souhaiter à son enfant de grandir en bonne santé.

Joli cadeau à son enfant (Katoruban-san ✿ Crédit photo) どうもありがとうございました



La carpe "koinobori", semble nager vigoureusement contre le courant.


Koïnobori au Jardin d'Acclimatation à Paris
On dit que les garçons doivent faire face et surmonter les difficultés de la vie avec le même esprit combatif.
Sur le mât où l'on accroche les carpes, en premier il y a une banderole appelée "fukinagashi".

Ensuite:
* La carpe noire, "magoi" représente le père de famille.
* La carpe rouge, "higoi" représente la mère.     
* La petite carpe, une pour chaque fils.

Détail d'un "Kakemono"

C'est au cœur du Jardin d'Acclimatation de Paris, que l’événement "Le Jardin Japonais" a lieu depuis le 7 avril et se termine le 8 mai prochain.
Et, parce que c'est la Fête des Enfants, c'est la date que j'ai retenu pour m'y rendre!



Pendant toute la durée de l'événement, les jours de soleil ont été rares...
Il a beaucoup plu et le ciel a été rarement bleu...


Aujourd'hui encore le ciel est parsemé de nuages et la pluie est annoncée...
Cela fait très longtemps que je ne viens pas par ici... Nous sommes aux abords du Bois de Boulogne dans le 16e arrondissement de Paris.



Je suis du regard les pins que, élancés vers le ciel, supplient la pluie de tomber! Je les comprends! L'hiver a été doux... Donc, ce printemps presque hivernal, est pour eux le bienvenu...
Cependant, les fleurs se plaignent... Leurs pétales en ont assez d'être chiffonnés et sans éclat! Pauvres jardiniers qui se donnent tant de mal....


Des rails de train... Hum... Ils traversent la rue, le trottoir et rentrent dans le Jardin... Un bruit inhabituel me fait retourner la tête et là, j'ai compris!

C'est le "Petit Train"!
Son histoire est racontée par ici


Dans ce jardin, il y a un grand parc d'attractions et une infinité d'animaux, végétaux , des ateliers pédagogiques et airs de jeux pour les enfants. Mais ce qui m'intéresse aujourd'hui, a à voir avec ce drapeau que voici!

Je suis donc arrivée!


"Le Jardin d'Acclimatation, plus ancien parc de loisirs en France, inauguré voici plus de 150 ans par Napoléon III et son épouse Eugénie de Montijo, est heureux, en accueillant ce grand pays ami qu'est le Japon, de renouer ainsi avec les racines, avec les origines du concept du Jardin qui était de proposer à ses visiteurs, non seulement de découvrir la faune et la flore de l'univers, mais aussi de leur faire connaître la vie quotidienne de cultures et de civilisations lointaines, d'aller à la rencontre des peuples du monde. Je souhaite que pendant plus de quatre semaines les 18 hectares du Jardin d'Acclimatation deviennent une île de plus pour l'archipel."
Marc-Antoine Jamet
Président du Jardin d'Acclimatation




Sur les côtés de certaines boutiques, il y avait ces peintures très jolies.
Nous sommes dans une rue japonaise!

Des artistes, des artisans... Des régions...


Des visiteurs de tous âges. Certains, venus exprès .
D'autres, ont découvert le Japon aujourd'hui.
Il est facile de reconnaître parmi les visiteurs, ceux qui sont proches de la culture japonaise et ceux qui ne le sont pas.
C'est vrai qu'il y a une "attitude"! Vous ne me croyez pas? Cela suffit d'un regard...



Un peu partout, il y avait des ateliers pour tous...
Origami, calligraphie... Et beaucoup, beaucoup de jolis objets en céramique, des cloches en étain-bronze au son agréable...



Ces faux cerisiers en fleur sont très réussis! L'ambiance est vraiment suggestive!

L'heure fleurie!


Je cherche toujours les "koïnobori"...






 Atelier Koïnobori à La Maison de Kiso
Je vous laisse découvrir ces images qui en disent long...
L'atmosphère dans ces parages est détendue. On dirait que le temps s'est arrêté!
Il y a beaucoup de complicité entre les parents et les enfants qui viennent dessiner un "koïnobori" pour les enfants de Fukushima.
Les adultes, eux aussi s'y appliquent. Ces messagers de l'espoir, partiront au Japon pour soutenir les enfants japonais et leurs familles.
Un moyen simple et beau. Aux bénévoles autour de ce projet:  BRAVO!





















Petit arbre deviendra grand!


Ma rencontre avec les enfants a finalement eu lieu ici même!
Des enfants heureux et insouciants!
J'aimerais tant que partout sur TERRE, les enfants puissent être ainsi!

Le "Furo" qui accueillera le " Kama" pour la cérémonie du thé

Les japonais considèrent le Cha-no-yu comme une discipline spirituelle, pour parvenir au "wabi" (état dans lequel on retrouve la sérénité et le calme de l'âme dans une simplicité extrême), mais aussi comme un art où la forme et la grâce sont primordiales.
















Merci les enfants! Vous êtes magnifiques et vous voyant vous amuser d'un rien, j'ai pensé que moi aussi j'ai déjà été enfant!
Mais je vous dis un secret... Ne le répétez pas, promis?
L'enfant qui est en moi, continue de s'amuser et à s'émerveiller d'un rien!
A votre avis, est-ce grave?
Au revoir ✿✿✿✿✿✿✿
 LA MAISON DE KISO
La Maison de Kiso, demeure traditionnelle de paysans du XIXe siècle, est un inestimable témoignage du patrimoine japonais.









Cette maison a vraiment une âme!
Maintenant, retournons dans le jardin...

Cet îlot de tulipes blanches est ravissant!



La Gare d'arrivée du Petit Train

La zénitude m'attire... Comprendre comment y parvenir, aussi...
Les jardins zen ... Et au détour d'un chemin, des livres connus sur le Japon ont attiré mon attention...


Eh oui, les livres de David Michaud qui nous révèlent la beauté du Japon, sont présents sur le stand!
Quelle agréable surprise! Le blog de David est une fenêtre ouverte sur le Japon en permanence.

Allons jeter un œil sur le  petit jardin Zen, juste à côté ...
Vous ne le savez pas, mais j'ai l'intention de transformer mon petit jardin dans un jardin d'inspiration japonaise... Pensez-vous que cela soit possible?

J'ai fait une très belle rencontre dans ce lieu.
J'ai rencontré Monsieur Bernard Jeannel, architecte DPLG et paysagiste qui est passé par l'université de Kyoto. Il conseille ou réalise une architecture dans un esprit japonais authentique et contemporain (tatamis, panneaux shojis, stores). Ses jardins paysages sont inspirés du zen (fontaines, vasques, lanternes, galets). Il a publié des livres et accompagne des voyages.
Il m'a dit être très occupé et prévoit la sortie d'un livre approfondi sur les Jardins Japonais en 2013... Attendons donc.

C'est quelqu'un de profondément disponible, attentif , serviable et connaisseur, à l'image même de ce qu'il crée! J'ai feuilleté un classeur où il présente quelques unes de ses réalisations. Cool, j'aime beaucoup ce qu'il fait.  J'ai oublié de lui demander ce qui signifie le petit galet ficelé...

NOTE:
Le 28 mai 2012,  je viens de trouver la réponse à ma question, concernant le petit galet entouré d'une ficelle!
Cela s’appelle un "Sekimori-ishi"  (関守石 )  
Une petite pierre ronde enroulée d'une corde de paille formant une croix. Elle signale aux invités que l'accès à la zone s'étendant devant elle n'est pas permis.
 

Serait-ce le style Karesansui?
Est-ce la mer et les fleuves qui sont représentés ici par le sable et le gravillon? Les montagnes par les pierres?
Ce style de jardin se caractérise à la fois par sa force et sa simplicité.
Concernant le Daruma... Tiens, resterait-il un projet  à terminer? L'oeil n'est pas dessiné...
Au revoir Monsieur Jeannel. Un jour peut-être, nous croiserons-nous. Merci beaucoup pour votre accueil.


 Sur la grande scène il y a toujours quelque chose qui se passe
Le chant japonais est puissant! Tout en se promenant, on entend de la  musique.
J'aime beaucoup les chants traditionnels et les chansons d'écoliers.

 C'est ici que j'ai trouvé mon coup de cœur! Un  "Kakemono"  pour "Otsukimi" 
月見, (regarder la lune).







 J'aime penser que des lapins se trouvent dans la lune en train de préparer du "mochi"

OTSUKIMI 月見

Cette fête se passe la nuit de pleine lune à la mi-septembre.
"Tsukimi" qui signifie "voir la lune" a lieu la nuit de pleine lune en automne, appelée "JÜGOYA" (qui signifie la quinzième nuit).
Un endroit est choisi pour admirer la lune, décoré avec des "tsukimidango" (boules de riz), "susuki" (herbes des pampas) et des fruits de saison.

Mon kakemono
Maintenant, j'ai cette tradition japonaise bien en évidence chez moi.

Ce " Kakemono " est en tissu peint et d'un violet très lumineux.

L'artiste a ajouté un origami et l'idéogramme calligraphié, choisi par les japonais pour symboliser l'année  2011 ( 2011年漢字一文字「絆」) KIZUNA qui signifie "lien".

Korei Akiyama est artiste de dessin au pastel et calligraphe.
Son travail est vraiment ravissant et d'une grande finesse.

Vu la longueur de cet article, la suite sera pour une prochaine fois.
Le Jardin est tellement immense et je n'ai pas encore rencontré les "koïnobori" qui flottent au vent sous la pluie!


Un an après ...
Les carpes sont de sortie ✿ Koïnobori 鯉幟 Deuxième partie

2 commentaires:

  1. Oi, Umiko!

    Maravilhoso ver os jardins japoneses espalhados pelo mundo, bem como a cultura.
    Amei suas fotos. Antes de voltar definitivamente ao Brasil, passarei por aí pra conhecer pessoalmente toda essa maravilha postada.

    Linda postagem!
    Beijos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leh :) Como é bom vê-la aqui! Muito obrigada! Estou à sua espera para lhe poder apresentar Paris!
      Falta ainda a segunda parte, para descobrir o jardim e as carpas que encontrei mais longe quando a chuva começou a caír :) Um abração para você! ❀ Neste momento, os japoneses precisam do nosso apoio! Viu a energia deles em Fukui? Nós queremos que o Japão tome o partido da VIDA para que os seus filhos sejam felizes e para que o Japão continue a revelar-nos a sua beleza e cultura ❀

      Supprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.