lundi 9 mai 2011

Paris / Nagoya en passant par Narita - J1-J2



Le 9 avril 2011, c'était le jour de notre départ pour le Japon!
Ce jour, était enfin arrivé, comme toute bonne chose attendue depuis si longtemps^^

Nous avons vu arriver notre bel oiseau avec des passagers... Le temps de se refaire de ses émotions, il était prêt pour nous accueillir à son bord sur une route bien connue.

Nous avons quitté l'aéroport à l'heure prévue, 19h25 et le vol s'est passé au mieux.
L'équipage japonais, a mis sa touche: attentif,calme,souriant et efficace!
Un dîner et un petit déjeuner à bord, fort agréable.
La phrase du soir : " yuzu kudasai" ( du jus de citron, s'il vous plaît) ^^
C'était très bon!
J'ai privilégié un bon somme pendant le voyage, pour arriver fraîche à Narita.
L'écran pour regarder les vidéos, étant petit,fatiguait dans la durée... Mais très utile
pour certains!

L'avion a atterri à 13h50 le dimanche 10 avril à Narita.
En France, il était 6h50 du matin!

1. Passage individuel au service d'immigration.
   Prise d'empreintes digitales et photo ^^
   Accueil agréable.
2. Récupération de nos bagages... Rapide et bien organisé!
   C'est très agréable. Notre crainte était celle de rater la
   correspondance pour Nagoya,
   du fait de devoir récupérer les bagages.

Pour la petite histoire, la fermeture éclair de la  valise de Grillon s'est ouverte pendant le voyage! Elle n'a pas résisté au remplissage ^^
Nous venions tout juste de nous en apercevoir, que deux jeunes femmes étaient déjà là
pour porter secours à la malheureuse valise!
A genoux, elles ont scotché la valise et l'ont enveloppée d'un grand sac en plastique!
Oh!!!! Cette serviabilité japonaise, si naturelle était donc vraie ? 
Qui dit mieux? Nous n'avons même pas eu besoin de demander de l'aide!

Les valises récupérées, nous devions nous rendre au comptoir d’enregistrement des bagages pour l'avion suivant... Mais, il se trouve où?
Et Libellule s'est adressée à un jeune homme chargé de la sécurité qui nous a accompagné pour nous indiquer la bonne direction!
L'aéroport était très calme.
Nous avons eu le temps de tout faire en attendant notre vol pour Nagoya.
A 15H59 nous voila à nouveau repartis avec les compliments de l'équipage qui a adressé à l'ensemble des passagers ce message : " Nous vous remercions de tellement bien avoir collaboré, qu'on a pu partir à l'heure" :)

Une petite parenthèse, avant de poursuivre, pour vous dire, que le fait d'arriver à Narita, m'a fait quelque chose... J'ai vu par où il faut passer la prochaine fois pour continuer en direction de Tokyo en train... Oui, j'espère pouvoir le faire un jour...

De l'avion, nous voyons la Mer!
A partir de maintenant, ce pays se révèle à mes yeux pour de vrai!
Le temps de prendre une boisson et nous arrivions à Nagoya.
Une heure à peine de vol.

Nos valises récupérées, nous voila repartis.
Mais là, une surprise de taille nous attendait...
Mon Ami de Nagoya était là, les mains dans les poches, nous souriant satisfait de nous voir!
Quelle belle surprise! Il était là comme quelqu'un qui nous était proche, donnant tout un autre sens à notre présence dans ce pays !
Grâce à lui et à son épouse, que nous allons connaître plus tard, nous avons vécu ce côté familial de notre expérience japonaise.
Je leur dois un GRAND MERCI !

Libellule a récupéré à notre arrivée à l'aéroport, le téléphone portable en location, qui avait été commandé depuis la France.


C'est une très bonne formule pour rester en contact avec nos amis japonais et en cas de besoin.

Ensuite, avec notre Ami, nous avons pris le train vers Nagoya. Il nous avait réservé des places!
Je prenais pour la première fois de ma vie le si réputé train japonais!
Le dépaysement total et la joie de l'arrivée, m'ont rendue muette et attentive aux premières images qui me parvenaient de l'extérieur.

Arrivés à la Gare de Nagoya, Libellule, s'est adressée au guichet de la JR pour échanger nos bons contre nos Japan Rail Pass, remplis d'une belle écriture par l'employée japonaise.
Elle a aussi procédé à la réservation des places dans les trains prévus pour nos déplacements
pendant notre séjour. Les réservations dans les trains, sont gratuites au Japon.
Le programme de nos déplacements avait été établi par nos soins avant de partir.
- Okasan?
- Oui, mon Ami?
- Ta Libellule a assuré!
- Tu peux le dire, Papillon! La réussite de ce voyage lui revient pleinement!
Quel bonheur de pouvoir faire ce voyage en sa compagnie!
- Et en ma compagnie ^^ N'est-ce pas, Okasan?
- Évidement, Papillon.
Et le Métro à Nagoya?
Cool^^ Tranquille, spacieux, propre...
Dès qu'il y a de la place sur les bancs en longueur sur les deux côtés, les gens se déplacent sur le banc, pour faire de la place à quelqu'un d'autre... Pas besoin de demander!
- La courtoisie même!

Notre Ami nous a accompagné jusqu'à notre Hôtel et nous a attendu.

Le soir même de notre arrivée, nous nous sommes rendus en métro à un endroit exceptionnel
C'est un restaurant bar, chaleureux, tout en longueur, où des amis se donnent rendez-vous pour boire et manger, tout en écoutant de la musique pop anglaise.
Le chanteur de ce soir là avait une voix parfaite: un régal!
Le coin était connu de Libellule, qui pendant son séjour au Japon, y avait travaillé comme serveuse. Fréquenté par des étrangers et japonais, de tout âge, difficile à imaginer, mais pourtant vrai, les gens viennent vers vous, communiquent et vous serrent dans leurs bras!
La "distance japonaise" s'absente alors... Ça m'a surpris!
Nous y avons rencontré un autre Ami et Libellule, le Patron du Bar et quelques anciens collègues de travail.
Nous y avons passé un très bon moment.
Les fumeurs sont gâtés au Japon... La cigarette est très bien tolérée un peu partout...

Il était tard quand nous sommes rentrés par le Métro.
Notre Ami est reparti chez lui dans un sens et nous, à notre Hôtel, dans l'autre.
Nous avions rendez-vous ensemble le lendemain matin, pour faire "Ohanami" dans un site pour le moment rendu secret...

La nuit a été courte... Quatre heures de sommeil!
Impossible de continuer à dormir.
La loi du décalage horaire a fait son entrée^^
Et nous sommes le 11 avril.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.