dimanche 3 avril 2011

Yuki - Une Rencontre

Mon métier me place sur le chemin de Vies fragilisées, vulnérables à cause
de problèmes de santé.

Je me rends compte de l'importance de la  dimension relationnelle et des
liens qui s'établissent entre moi et ces personnes, sans perdre de vue, que tout ceci constitue un travail d'équipe.

J'ai l'habitude de dire qu'à l'hôpital, la Vie est pour un temps, entre parenthèses en quelque sorte... Il y a un "avant" et un "après". Je me trouve donc, entre les deux.

Accompagner la Vie en tout ce qu'elle a d'unique, reste pour moi, essentiel, dans ce contexte pénible de maladie ou approche de la mort.
Oui, la Mort, a sa place dans la Vie, elles sont intimement liées.
L'une, n'a pas de sens, sans l'autre.

Mais ceci, est un autre débat.

Connaissez vous des histoires d'Amour?
J'en connais une...
L'histoire d'une jeune japonaise, Yuki, qu'il y a très,très longtemps a rencontré un jeune français à Tokyo.

Tout naturellement, ils sont tombés amoureux l'un de l'autre.
A cette époque là, c'était moins courant que maintenant.
Le Père de cette jeune fille, n'a pas accepté son choix.
Mais ils s'aimaient... Et cette jeune fille a été assez forte pour quitter sa famille et son pays, pour suivre son amour.

Les années se sont passées, des enfants sont arrivés, des petits enfants...
Le Temps est passé pour tout le monde... Et ce "Papa" est parti pour ce voyage sans retour, loin de sa fille, et sa fille, loin de son Père...

J'ai fait la connaissance de Yuki-san il y a deux ans.
Une japonaise bien traditionnelle au plus profond d'elle même.
D'une discrétion absolue et d'une grande douceur.
Oui, douce, attentive, respectueuse, fragile et cependant forte dans sa sagesse. Le peu que j'ai pu percevoir de cette femme, m'a profondément touché.

La dernière fois que je l'ai vue en vie, nous avons parlé ensemble du Japon.
Pendant les soins, nous avons fredonné ensemble des aires de son enfance...
Je suis un enfant de la Mer 我は海の子 et nous avons écouté de la musique traditionnelle japonaise que j'ai dans mon lecteur MP3

Je lui ai dit: je vous réserve une surprise... Vous allez voyager aujourd'hui! Ah, bon? M'a-t-elle répondu. Et je lui ai dit oui, lui présentant le livre "JAPON" que j'ai sorti de mon sac! Ah... Fit elle longuement ...
Je pense qu'elle était émue...
Vraiment, elle qui ne pouvait plus se rendre au Japon, le Japon est venu à elle, comme ça, facilement, dans une profusion d'images actuelles de son pays, dont je la sentais nostalgique... Son pays lui manquait de toute évidence.

Ensemble, nous avons fabriqué une petite grue en origami.
Yuki-san, l'a portée à ses lèvres et a soufflé à l'intérieur avec délicatesse ... Le "tsuru" a ainsi pris du volume...
Nous approchions de Noël ...

Yuki-san bien fatiguée, est partie fêter Noël et l'arrivée du Nouvel An avec sa Famille à Paris. En début d'année 2011, elle est revenue à l'hôpital...
Je suis juste arrivée à temps de lui dire au revoir ...

Je pense à sa belle histoire d'Amour...
Je pense à son mari, toujours amoureux d'elle ...
Je pense à ses enfants et ses petits enfants.

Yuki-san savait que je devais me rendre au Japon pour voir les cerisiers en fleur... Elle m'avait demandé mon adresse.

Je ne peux m'empêcher de penser, qu'en arrivant au Japon, très bientôt, je dois saluer ce pays de sa part.


J'ai été très honorée de faire sa connaissance.

 Pluie de Printemps     
                             
Mon existence est une goutte d'eau
Dans le fleuve de la Vie
Cette goutte d'eau évaporée
Reviendra sur Terre
Sous forme de pluie ...

✿ 海子✿
    

1 commentaire:

  1. Quelle belle rencontre Okasan, j'en suis encore toute émue et Yuki a eu bien de la chance de croiser ton chemin au bout du sien - Madine

    RépondreSupprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.