dimanche 24 avril 2011

Rêve ou Réalité ?

C'est la question que je me suis posée en arrivant à l'aéroport Charles de Gaule...
Ça y est, nous sommes de retour à Paris où un avant goût d'été nous attendait.

Il fait très beau et très chaud.
Et puis, le choc des cultures m'a frappé de plein fouet !
Non, pas celui que vous croyez... Non!
Plutôt celui de Paris, de la France!
Fini la courtoisie et le respect perceptible partout au Japon!
Fini la propreté dans les rues et dans les transports en commun!
Pauvre RER B, si sale et mal odorant!
Je me suis vite habituée à l'incommensurable respect des fonctionnaires japonais dans les transports en commun...
Ah, ah, dans le RER B, une brigade de contrôleurs SNCF apparaît!
Plus de chemise, cravate ou uniforme... Plus de bonnes manières...

Pouvez vous imaginer un instant, que les cols blancs, en costume et cravate, d'une banque française, puissent se trouver, avant l'ouverture , en train de laver et frotter un large trottoir devant leur établissement, ainsi que les vitres?
Et pourtant, le jeudi, 21 avril à Osaka, sur le coup de 8 heures du matin, nous sommes tombés sur ce spectacle invraisemblable!
Non, vous ne le verrez jamais en France!

Il va me falloir du temps, pour vous livrer ce que mes sens ont perçu de ce pays que maintenant est devenu réel pour moi.
Mes 32 Go d'images, m'attendent...
Mais je peux déjà vous dire, que moi et mes coéquipiers, avons aimé ce voyage et beaucoup appris au contact de ce peuple qui aime communiquer.
Et je pense aussi que c'est le moment de vous dire ceci:
je pense, sérieusement, que nos dirigeants français, devraient venir visiter le Japon et se poser les bonnes questions!
Comment ce pays, où la population est si nombreuse, arrive-t-il à conserver ce sens commun du "Respect" à tous les niveaux, en sorte à que l'on se sente en SÉCURITÉ partout, sans que les biens communs soient dégradés?
Je pense que la clef perdue en France, se trouve au Japon.
L'éducation dispensée depuis le plus tendre âge et respectée par tous, toujours!
















Je veux rendre hommage à mon "Japan Rail Pass", qui m'a permis de découvrir le Japon sans compter...
Oui, le prix des transports au Japon est élevé  mais nous, les étrangers de passage, avons ce privilège de voyager autant que nous voulons et pouvons avec ce Rail Pass qui a belle allure!
La Vague et le Fuji-san...
De l'autre côté de la fenêtre, le Parc de Nara... Nous y reviendrons.

4 commentaires:

  1. Bonjour Okasan! Quel plaisir de lire tout cet enthousiasme! Et comme je vous comprends! Évidemment, cette médaille de la qualité de vie et du respect ici à un revers... Mais ce n'est pas l'heure de s'en soucier quand on découvre ce pays. Le résultat est là, et effectivement, la qualité de vie ici est toujours impressionnante pour nous. Je suis ravi de voir que les tristes évènements de Mars ne vous ont pas freiné, et que vous avez eu la chance de voir beaucoup de choses du Japon! J'ai hâte de lire les différents comptes-rendu!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Niwatori.C'est un honneur pour moi, de trouver ici votre signature!
    Je crois savoir à quoi vous vous referez en parlant du "revers de la médaille"...Et j'apprécie votre conclusion:"ce n'est pas l'heure de s'en soucier quand on découvre ce pays"...
    Une amie qui habite du côté de Kobe me disait:"Quand ça nous arrange, nous vivons à la japonaise... Et puis, quand nous en avons marre, nous vivons à l'occidentale, et personne le prend mal, parce qu'ils savent que nous ne sommes pas japonais ".
    Nos deux cultures possèdent des racines si différentes...
    Nos modèles de culture respectifs sont uniques et spécifiques...Et il reste intéressant de cueillir ici et là ce qui peut nous aider à mieux vivre et améliorer nos comportements.
    Pendant ces quinze jours, j'ai été très sensible à tout ce qui touche la qualité relationnelle et environnementale du Japon.
    Mon esprit est resté profondément tourné sur le côté positif de cette expérience.
    J'ai retenu une chose très importante: je vais me mettre sérieusement à l'anglais, fort endormi depuis mes études il y a longtemps!
    Le japonais que j'apprends, ne me permettra jamais un vrai échange avec les japonais...Par contre, un anglais solide et un peu de japonais, ça sera bon :)
    J'ai eu la chance de me trouver face à des Amis japonais qui parlent français et de compter sur ma fille qui parle couramment japonais. Sa présence à nos côtés, a été précieuse!
    Quelle richesse le partage des savoirs, n'est-ce pas?
    Vous aussi, vous faites partie de ces gens là qui savent partager.
    Merci encore.

    RépondreSupprimer
  3. magnifique billet !!! et oui quelle claque le retour en France !!!
    je m en vais lire un peu plus ce blog
    A bientot

    Juliette

    RépondreSupprimer
  4. @Juliette
    Bonsoir Juliette!
    Merci d'être passée.
    Je viens de découvrir vos photos que sont magnifiques!
    Je suis aussi allée jeter un coup d’œil sur votre blog http://julietteetco.blogspot.com/
    Vous êtes très douée! Bravo!

    RépondreSupprimer

Dis-moi le fond de ta pensée ...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.